Archives pour la catégorie Amour

Premier contact

Je devais être en 5ème ou en 4ème quand notre prof de français nous avait demandé de jouer une des scènes de « L’Avare » de Molière. Je voulais pas que ma note dépende de quelqu’un d’autre en acceptant d’interpréter une scène à plusieurs personnages, du coup j’avais choisis le monologue où l’avare crie au voleur, complètement fou de rage. Je devais être encore trop introverti pour pouvoir arriver devant la trentaine d’autres élèves de ma classe et faire le mec vénère l’instant d’après.

Simple, j’avais la pression. Trop de pression. Je connais le texte, d’accord, mais le sortir sans bafouiller, sans craquer, sans ce putain de moment de solitude que n’importe qui a redouté au moins une fois dans sa vie.

Les yeux se fixent sur moi, les minutes se rallongent. Tant pis, faut que ça parte. Les premiers mots sortent, les suivants s’enchaînent, mais rien à voir avec le rythme monotone qui sortait quand je répétais. Putain, mais c’est quoi ce rythme ? Molière n’a jamais écrit ça pour qu’on l’interprète de cette façon. C’est un monologue, de la prose pure, mais pourtant les rimes s’enchaînent et le ton est sévère. Regard sombre, mains qui s’agitent … on parle plus de pièce de théâtre là, on parle de rap ! Merde, un bafouillement ! C’est difficile, mais faut que les mots arrivent à redémarrer, en plus la fin du texte est dans 4 ou 5 phrases. Allez. Allez ! Ça y est, c’est terminé… La salle de classe explose, mes potes sautent de leurs chaises, les applaudissements se font retentir. Sérieux, je suis capable de ça ? PUTAIN ! Et la prof, qu’est-ce qu’elle en pense ? J’attends…

« C’était très bien, mais à un moment tu as bafouillé et du coup je ne peux pas te mettre 20/20, du coup je te mets que 19/20. »

Toute la classe crie au scandale. Elle a raison. Salope.

Premier Amour

Douze ans et demi,l’âge des premiers émois, et deux grands yeux verts qui ne sourient qu’à moi………………Le premier bisou qui fait battre le cœur à la vitesse du son,les promenades main dans la main comme les grands,les chamailleries des gamins que nous sommes………Il y a déjà 40 ans déjà , pourtant c ‘est toujours présent !!!!!!!

All you need is love

Je me souviens de ce soir de printemps sur la route du Pays de Galles. Les derniers rayons du soleil, la musique des Beatles. Tu regardais par la fenêtre les nuages teintés de rouge et je te regardais. Nous ne disions pas un mot mais un puissant sentiment de calme emplissait l’habitacle de la voiture.

All you need is love.